L’échange du cristallin la chirurgie de la cataracte permettent de corriger dans le même temps opératoire la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie pour garantir la meilleure autonomie visuelle.

Le cristallin naturel est remplacé par une lentille dont la puissance est adaptée au trouble visuel (technique identique à celle de la chirurgie de la cataracte). L’ablation du cristallin supprime de facto l’accommodation et il faut donc compenser la presbytie induite. Celle-ci peut s’envisager de deux façons, soit par un système de bascule (oeil directeur corrigé en vision de loin et oeil dominé corrigé en vision de près) chez les myopes, soit par des implants multifocaux chez les emmétropes ou le hypermétropes.

Cette technique est réservée aux plus de 50 ans, d’autant plus qu’il existe une cataracte débutante ou que l’âge avance.

Le geste est réalisé sous anesthésie locale, un oeil après l’autre à quelques jours d’intervalle. Il est indolore. La récupération visuelle se fait en quelques jours.

2f630251713422e3fc536f3d427588a1jjjjjjj